Ière session du Comité de pilotage 2016

PROGRAMME NATIONAL DE PARTENARIAT POUR LA GESTION DURABLE DES TERRES

Pour la réduction de la dégradation des terres

Kombissiri a abrité, le mercredi 11 mai 2016, la première session ordinaire de l'année en cours du Comité de pilotage (COPIL) du Programme National pour la Gestion Durable des Terres, communément appelé CPP, selon son acronyme anglais. La rencontre a été présidée par le Président du COPIL, Dr Lambert Georges OUEDRAOGO, Secrétaire Général (SG) du Ministère de l'Environnement, de l'Economie Verte et du Changement Climatique. Il avait à ses côtés, Madame le Secrétaire Permanent du Conseil National pour l'Environnement et le Développement Durable et le représentant des Partenaires techniques et financiers, le PNUD.

Cette session a eu pour objectif de permettre au Comité de pilotage d'exercer son mandat d'orientation sur la mise en œuvre du Programme National de Partenariat pour la Gestion Durable des Terres.

DSC03904

Dans son allocution d'ouverture, le Président du Comité de pilotage, Dr Lambert Georges OUEDRAOGO a planté le décor en ces termes : « le Programme National de Partenariat pour la Gestion Durable des Terres (CPP) au Burkina Faso, a été développé par le Gouvernement et ses partenaires afin de combattre la dégradation des terres et la pauvreté au Burkina Faso, à travers un aménagement durable, décentralisé et équitable des ressources rurales. Il vise à réduire la dégradation des terres et à créer ainsi les conditions de la neutralité de la dégradation des terres, comme le prévoient les objectifs du développement durable adoptés en septembre 2015. ». Il a par ailleurs évoqué les acquis engrangés depuis 2009 par ce Programme CPP, en particulier son Sous-programme de la Coordination Nationale qui se prépare à une seconde phase, à partir de 2017.

Enfin, il a invité les participants à cette première session, que sont les membres statutaires et les observateurs, à des débats fructueux et à formuler des propositions d'orientation appropriées.

Les travaux de cette session ont permis aux participants d'examiner et d’adopter le compte rendu de la deuxième session 2015 du COPIL, l'état de mise en œuvre des recommandations de la même session de 2015 et le rapport d'activités 2015 du Sous-programme de la Coordination Nationale du CPP, dont les taux d'exécution physique et financière, sont respectivement de 84,50% et de 78,87%.

En outre, le rapport d'évaluation finale de la première phase de ce Sous-programme de la Coordination Nationale du CPP, le rapport d'activités 2015 et le plan de travail annuel et de budget 2016 du programme CPP ont fait l’objet d’échanges.

Nonobstant quelques insuffisances, notamment d’ordres financières, ce rapport d’évaluation a relevé une satisfaction de la mise en œuvre du Sous-programme Coordination Nationale du CPP tant sur les plans de sa pertinence, son efficacité et son efficience, et à ce stade de cette phase pilote une satisfaction partielle sur les plans de son impact et sa durabilité. Le rapport a conclu par des recommandations entre autres sur l’opérationnalisation du Cadre Stratégique d’Investissement pour la gestion Durable des terres développé au cours de cette première phase et sur l’exécution de la 2e phase de ce Sous –programme, à partir de début 2017.


Copyright 2012 conçu et réalisé par SP/CONEDD & TELIA Informatique
FreeTemplateSpot