Le Guide méthodologique pour gérer durablement les espaces pastoraux et les pistes à bétail est désormais disponible au Ministère des Ressources Animales et Halieutiques.

Les 26 et 27 mars 2013, s’est tenu à l’hôtel Palm Beach de Ouagadougou, l’atelier national de validation de l'étude portant sur l'élaboration d'un guide méthodologique pour l’aménagement, la sécurisation et la valorisation des espaces pastoraux et des pistes à bétail. Organisé par La Direction Générale des Aménagements Pastoraux du Ministère des Ressources Animales et Halieutiques, cet atelier avait pour objectif  de valider le projet de guide méthodologique pour l’aménagement, la sécurisation et la valorisation des espaces pastoraux et des pistes à bétail. Cette étude a été commanditée grâce à l'appui du Programme National de Partenariat pour la Gestion Durable des Terres qui a pour but de « combattre la dégradation des terres et la pauvreté au Burkina Faso, à travers un aménagement durable, décentralisé et équitable des ressources naturelles ».

Cette rencontre a   connu la participation de quatre vingt quinze personnes venant des départements ministériels, de l'Assemblée Nationale, des Collectivités Territoriales, des Organisations de producteurs, de la Société Civile, des Partenaires Techniques et Financiers et des Organisations Non Gouvernementales.

L'ouverture de la rencontre a été présidée par le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, le Docteur Tinga Jérémy OUEDRAOGO, en présence du Ministre de l'Environnement et du Développement Durable, le Docteur Salif Ouédraogo. Le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques (MRAH) dans son mot d'ouverture a d'abord salué ce partenariat fructueux entre son département ministériel et celui de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD). Il a par ailleurs exprimé toute sa reconnaissance au MEDD et aux Partenaires Techniques et Financiers, notamment le PNUD, pour l’accompagnement financier qui a permis la réalisation de ce projet de guide.

Après avoir remercié l'ensemble des participants pour leur disponibilité et l'intérêt accordé à l'élevage; Le Ministre J. Ouédraogo a rappelé les effets des grandes sécheresses des années 1970 et 1980, ainsi que le boom démographique et ses corollaires de modes de production inadaptées qui ont fortement déséquilibré les écosystèmes du pays. Selon ce dernier, les ressources et les espaces pastoraux subissent des menaces diverses et il est du devoir de tous, de les préserver à travers des actions protectrices basées sur les connaissances endogènes. Il a noté également que d’énormes efforts sont consentis par les différents acteurs du développement rural, au regard des multiples actions sur le terrain, notamment la délimitation des espaces pastoraux, la réalisation d’infrastructures diverses, etc.

Selon ses propos, des insuffisances résiduelles imposent d’envisager d’autres actions dans le sens de réussir le pari de la transformation progressive des pratiques d’élevage en intégrant des formes performantes.

Le Ministre a par la suite, invité les participants à prendre part activement aux travaux afin non seulement d’apporter des critiques constructives pour guider les acteurs publiques et privés ainsi que les partenaires techniques et financiers, mais aussi de dégager des solutions pratiques et pragmatiques en vue d'une Gestion durable des terres.

Les travaux qui ont duré deux jours ont permis d’une part, aux participants d'examiner et d’amender les mesures d’identification et d’aménagement des espaces pastoraux et des pistes à bétail exposées dans le projet de guide, et d'autre part, d'analyser les mesures de sécurisation et de valorisation des espaces pastoraux et des pistes à bétail exposées dans le document  ainsi que la stratégie de mise en œuvre et le procès-verbal de négociation et de cession des droits pour constituer l’emprise d’une zone pastorale.

A l'issue de l'atelier, les participants ont recommandé que les résultats de l’étude soient répartis en deux tomes comprenant respectivement l’état des lieux et le guide méthodologique pour l’aménagement, la sécurisation et la valorisation des espaces pastoraux et des pistes à bétail.

Ce guide contribuera sans nul doute à renforcer les capacités des techniciens du domaine et de disposer d'un outil d'aménagement pour gérer au mieux les espaces pastoraux et les pistes à bétail afin d'éviter le problème récurrent de conflit entre agriculteurs et éleveurs au niveau des zones rurales.

Ce partenariat entre le MEDD et le MRAH illustre parfaitement la mise en commun des efforts pour combattre le phénomène de dégradation des ressources environnementales et témoigne d'une réelle synergie d'actions pour réussir la mise en œuvre des orientations de la Programme National du Secteur Rural (PNSR). C'est donc un modèle de partenariat à promouvoir pour l'atteinte des objectifs de développement durable au Burkina Faso.

H.K.Z., CPP, 06/05/2013 


Copyright 2012 conçu et réalisé par SP/CONEDD & TELIA Informatique
FreeTemplateSpot